Des milliers de Catalans étaient montés à Paris pour revenir avec un 2ème boucliers de Brennus consécutif dans la musette.
Malheureusement, il n'en a rien été. L'USAP n'a pas été au rendez-vous de cette finale. L'équipe a mystérieusement failli dans la plupart des fondamentaux du jeu.
- Les premières touches perpignaniases ont été perdues et ont donné de bonnes bases de lancement au jeu clermontois.
- La conquête a souvent été à la faute.
- La non-réussite de Porical sur les pénalités.

Clermont a envoyé du jeu, ce qu'a été incapable de faire l'USAP. A chaque fois que les sanK et or ont tenté le jeu au large, il a été annihiler souvent par un en-avant. La ligne d'avantage n'a que trop rarement été passée. Mais surtout, l'USAP n'a quasiment joué dans les 22m adverses.
Alors, forcément, c'était presque impossible de gagner.

Clermont a été beaucoup plus volontaire que Perpignan. Physiquement, mentalement, Clermont était supérieur. Et c'est grâce à une bonne défense (le seul point positif) que Perpignan est resté dans le match presque jusqu'à la fin.
A la mi-temps, le score aurait dû être beaucoup plus favorable pour les auvergnats.

voila, c'est triste mais c'est ainsi. Il faut accepter la défaite.
Respect aux jaunards qui savourent enfin un titre.

Pour l'USAP, il faudra rebondir et répondre présent la saison prochaine.

Visca usap, Sempre endavant...

supporter_usap

.
.
supporter_usap_2
.

.
supporter_usap_3